Aider le projet de la Ferme Intégrale à voir le jour

Nous sommes :

  • 3 jeunes actifs qui ont pris des risques mais surtout leur responsabilité en voulant donner du sens à leur carrière, qui ont investi leur possible pour donner naissance au projet de la Ferme Intégrale.
  • Des profils complémentaires, avec une solide base scientifique et technique et une connaissance approfondie des systèmes aquacoles innovants.
  • Vigilant à sécuriser nos débouchés commerciaux, nouer des partenariats avec des points de vente qui font écho à notre démarche et suivent le positionnement marché.
  • Pragmatiques : nous validons en premier lieu le développement d’une « brique technologique » capable d’être ensuite dupliquée vers d’autres villes françaises
  • Visionnaires : nous pensons que l’alimentation des villes de demain devra se rapprocher des lieux de consommation, tout en restant aux portes de la ville et pas seulement sur les zones à fortes contraintes foncières.

Ce que nous ne sommes pas :

  • Des utopistes technologiques qui pensent que la solution à tous nos maux viendra de la science. Nous restons les pieds sur Terre, utilisons les technologies d’aujourd’hui sur étagères et investissons des ressources afin de gagner en efficacité.
  • Autosuffisants : certaines compétences de pointes sont à aller chercher auprès de partenaires institutionnels, financiers et techniques.

Ce dont nous avons donc besoin :

  • D’une présence des investisseurs à nos côtés, non pas en sleeping partners mais en vrais intéressés au développement d’une filière d’avenir.
  • De l’arrivée d’un « industriel métier » qui trouverait dans l’aquaponie un levier de développement pour son activité vers l’agroalimentaire durable.
  • De fond d’amorçage, spécialisés en ISR ou ESS.
Nos valeurs

Innover

dans les offres agro-alimentaires des villes françaises de taille intermédiaire autour de la protéine animale durable par une approche en circuit court.

Offrir

un mode de production à très faible impact environnemental intégré à l’écosystème économique de la ville d’accueil.

Insuffler

le retour à une consommation active de proximité par une décentralisation des installations de production.

Lier

le consommateur à la démarche agro-alimentaire de son territoire en lui ouvrant les portes de l’exploitation afin de recréer de la confiance.

Créer

de l’emploi local non délocalisable et des compétences particulières, un savoir faire par l’innovation et le développement d’une brique technologique fiable.

Faire émerger

d’autres modes de production modulaires, à travers le développement d’une brique technologique fiable pouvant être dupliquée selon les capacités visées.