Bien sûr l’équipe des fondateurs de la Ferme intégrale en a de l’énergie à revendre, mais pas qu’eux !

Notre approche « intégrale » du projet d’aquaponie nécessite de scruter chaque poste de consommation et sur la base d’un besoin technique d’utiliser ou d’inventer les solutions pertinentes afin de limiter notre impact environnemental direct ou induit.

Il en est de même pour notre consommation énergétique. En effet, notre système recirculé nécessite le fonctionnement continu de pompes et d’autres équipements parfois gourmands en énergies. Nous avons donc recours à plusieurs leviers afin de minimiser notre impact :

       ⦁ Nous produisons sur site de l’électricité renouvelable grâce à une installation solaire photovoltaïque d’une puissance totale 100Kw, supérieure à nos besoins instantanés mais pas encore suffisant à cause des périodes nocturnes.

      ⦁ Nos besoins de chaleurs sont couverts par les apports naturels du soleil en priorité puis une chaudière à combustible biomasse : nous n’utilisons pas de fioul mais une sorte de paille, le miscanthus cultivée à moins de 5km de notre site de production : vive le circuit court et l’économie circulaire.

       ⦁ Enfin, pour palier à la fraîcheur des nuits d’hiver nous stockerons la chaleur accumulée la journée pour la restituer la nuit dans la serre.

Vue panneaux photovoltaïques

Les panneaux solaires sont installés sur le bâtiment aquacole qui dispose d’une grande pente bien orientée au sud, idéale pour maximiser les apports lumineux !